Home
chercher
ImprimerRecommander la page

CD-DVD-USB

"Vivre ... un bonheur auquel je tiens" - "La greffe de MO ... un traitement qui peut guérir"

Vivre ... un bonheur auquel je tiens
La Ligue genevoise contre le cancer a contribué, en partenariat avec l'association GMO Suisse romande, à la parution du film "Vivre ... un bonheur auquel je tiens" - "La greffe de MO ... un traitement qui peut guérir" réalisé à l'occasion des 30 ans de la transplantation de cellules souches (moëlle osseuse) à Genève.

Inclu également : Vidéo de 7' sur le don du sang, de plaquettes et de MO : "Une heure pour une vie" (2005).

Clé USB : Prix : CHF 10.-- (+ frais de port)

Fiche d'exploitation

Mme H
CHF 25.00
Art.
 
 
 

CD Rapilium


© CD Rapilium
Rapilium, un projet sans précédent !

Le collectif Rapilium a regroupé des artistes suisses afin de réaliser une compilation à but non-lucratif. Chaque artiste présent sur la compilation y a contribué de manière bénévole.

En achetant ce CD vous deveniez un donateur en faveur des ligues cantonales suisses contre le cancer.

L'intégralité de la valeur d'achat du CD a été collecté et sera reversée aux ligues, soit CHF 40'000.- pour l'ensemble des Ligues cantonales, régionales et la Ligue suisse.


Les CD restants sont à présent disponibles gratuitement auprès de notre Ligue.


DVD en lien avec l'oncologie recommandés par la LGC

La Ligue genevoise contre le cancer souhaite vous recommander une série de DVD en lien avec l'oncologie, permettant de mieux comprendre les épreuves traversées par les personnes atteintes de maladie cancereuse et leur entourage. La ligue ne vend pas ces DVD.

JOSH’TREES - 2005

de Peter ENTELL

Une histoire d’amour et de mort, d’amitié et de transmission du souvenir. Quand le meilleur ami du réalisateur meurt, son fils a moins d’un an. Cinq ans plus tard, le jeune garçon commence à poser des questions sur son père. Comment peut-il imaginer une image de ce père dont il ne souvient pas ?
"Josh's Trees" est un film documentaire sur Josh Hanig qui a laissé une femme et un fils quand il est mort du cancer. Peter Entell : « J'ai rencontré Josh il y a trente ans. Il était mon meilleur ami. Ensemble, nous sommes devenus cinéastes. Lorsque Josh a su qu’il ne survivrait pas à son cancer, il m’a demandé de veiller sur son fils nouveau né. Aujourd’hui, Marshall a cinq ans. Il commence à poser des questions sur ce père trop tôt disparu».


Edition :
Peter Entell et Télévision suisse romande
pentell@worldcom.ch
Fr. 40.-

Grand Prix du Jury 2005 au Festival international de films de Montréal

CHRIGU - 2008

de Jan GASSMANN et Christian ZIÖRJEN

"Chrigu" raconte l’histoire d’un jeune homme qui a beaucoup de projets pour sa vie. A l’âge de 21 ans, une tumeur avancée est découverte dans sa nuque, il combat pour sa vie. Il est accompagné par son ami Jan derrière la caméra. Avant d’être un film sur la mort, c’est d’abord un film sur la vie, l’amitié. Christian a commencé à filmer dès l’âge de 16 ans : fêtes,  voyage en Inde, concerts. Il avait sa caméra partout. A ses côtés, sa famille et les membres du groupe Hip-Hop Band Mundartisten qui l’accompagnent. Reprenant les images de Chrigu pour les joindre aux siennes, Jan réussit  un important et étonnant portrait de son meilleur ami.

Editions :
Diagonalfilm & Arson
Commande

En 2008, ce film a gagné le grand prix Reel Lives – The cancer chronicles à Genève lors du 1er festival de cinéma dédié au cancer, organisé par l’ UICC.

UNE ANNEE DE SABLE (Run for Life) - 2008

de Eric LISTON GRANT

«Le cancer est une longue course dans le désert.» C'est ainsi que le médecin de Clara Kaarl lui a présenté la maladie qui venait de se déclarer. Eric Liston Grant, lui, a parcouru 220 kilomètres avec son père atteint du cancer, lors du marathon des sables. Courir sous une température de 40 à 55 degrés, soleil de plomb et sable plein les yeux, «c'est aller au-delà de ses limites, un défi personnel». Quelques années plus tard, Clara Kaarl et Eric Liston Grant se rencontrent. Lui veut réaliser un film mettant en lien la course des sables et le cancer. Elle veut faire le deuil de sa maladie vaincue. Cela donne Une année de sable, film qui retrace la maladie de Clara illustrée par des images du marathon des sables. Un témoignage touchant  qui raconte le  combat contre la leucémie. Une année de calvaire illustrée par les tempêtes de sables et la souffrance des participants au Marathon des Sables, l'une des épreuves sportives les plus difficiles au monde. Un récit poignant qui souligne l'espoir et la force de vaincre les défis les plus incroyables. «Qu'est-ce que cela fait de vivre avec cette maladie? Je voulais comprendre, en faisant parler du vécu», explique le réalisateur. Sans faire la course, Clara Kaarl se rend au marathon, malgré une santé affaiblie. Se confronter au désert lui permet de faire le deuil. «Je n'avais pas envie de partir, j'avais peur. Mais il fallait que je le fasse. Cela m'a permis de revivre la maladie dans l'autre sens. Rembobiner pour tout mettre de côté.» Selon Eric Liston Grant et Clara Kaarl, les parallèles entre le processus de la maladie et le déroulement de la course sont nombreux. Durant la compétition comme durant la maladie, «il ne faut pas penser à toutes les épreuves que l'on devra traverser. Il faut fixer le but: arriver au bout. Sinon, on ne s'en sort pas», témoigne Clara Kaarl. «Et dans la maladie, comme dans le désert, on vit une immense solitude», ajoute celle qui a vécu l'isolement en chambre stérile et les sables infinis. Il y a la peur, et l'incompréhension de l'entourage. Mais si la maladie est subie, la course est voulue. «Pourquoi se faire souffrir volontairement?» En regardant les coureurs à bout de forces, Clara Kaarl cherche une réponse. Dans les deux cas, «on en sort transformés, on prend conscience des priorités».

Edition :
IDIP
Fr. 25.-, possibilité de commander sur http://www.idipfilms.com/documentaires_fr.html

Ainsi va la vie

Cancer : de la peur à l'espoir

de Carole ROUSSOPOULOS et Nicole MOTTET

Ce film de 26 minutes donne la parole à des personnes qui ont été confrontées, elles-mêmes ou leurs proches, à l’expérience du cancer : l’annonce du diagnostic, la peur de la mort, les relations avec l’entourage, les étapes de la maladie et l’espoir de vaincre. A travers les initiatives de la LVC et le travail des professionnels (AS, inf., secrét.) et des bénévoles, le film souligne la nécessité d’accompagner les malades et leurs proches aux niveaux tant pratique et matériel que psychologique. La Ligue les aide dans leurs démarches quotidiennes et leur parcours médical (transports, aides financières et administratives), leur accorde un temps d’écoute et les suit sur un long terme.


Français et sous-titré allemand

Edition :
Ligue valaisanne contre le cancer, Carole Roussopoulos et Nicole Mottet

Distribution :
LVC info@lvcc.ch
Carole Roussopoulos  carolerousso@hotmail.com


Login

Nom d’utilisateur Mot de passe